Regroupement national des secteurs animation-école du 17 au 21 décembre 2016 à Quiberon

l_animation_et_l_ecoleLes regroupements nationaux de secteur sont les rendez-vous pédagogiques annuels. Ils regroupent les militant.e.s engagé.e.s dans les actions des secteurs et sont l’occasion de mutualiser des réflexions et des expérimentations, avec l’ambition de constituer un socle commun de références sur lequel appuyer nos actions.
Les commissions animation et école ont décidé, cette année, un regroupement national commun. L’actualité et les enjeux des deux secteurs se croisent depuis trois ans, le travail commun effectué par les commissions nous amène à poursuivre la réflexion par l’organisation d’un regroupement centré sur ces sujets transversaux.

Ce regroupement aura lieu du samedi 17 au mercredi 21 décembre à Quiberon.
L’accueil commencera le samedi 17 à 17h.
Le regroupement finira le mercredi 21 à 11h30.

Les thématiques et parcours de ce regroupement ont été validés par les commissions école et animation lors de leurs travaux.

Il en ressort les thématiques suivantes :

– L’accueil éducatif sur les temps périscolaires (rythmes, Pedt…)
La Refondation de l’école dont la réforme des rythmes a bousculé des fonctionnements inscrits de longue date au sein de l’éducation nationale et dans les structures d’animation. L’objectif de ce parcours est d’une part de réfléchir aux modifications et aux évolutions que la réforme a générées et d’autre part, d’envisager des perspectives pour en améliorer l’application : comment traite-t-on des aménagements, des activités, des rythmes dans nos formations traitant des questions du périscolaire (BAFA, CQP, BPJEPS, PAF, CNFPT…) ?

– Les classes découvertes en lien avec notre convention de partenariat PEP/Ceméa
Chacun.e sait l’importance culturelle, pédagogique et sociale des classes de découvertes qui contribuent, en effet à redonner du sens aux divers apprentissages en confrontant les acquis avec la réalité. Aujourd’hui, plus que jamais, il est nécessaire de réaffirmer le rôle irremplaçable qu’elles peuvent jouer dans l’éducation et l’amélioration du climat scolaire. Les Ceméa sont engagés depuis 3 ans avec les PEP dans différents projets soutenant le départ en classes de découvertes (« Protocole d’action commun pour le développement des classes de découvertes », élaboration d’un site internet…) . Ce parcours permettra de mutualiser les différentes expériences et outils et de se remettre en réflexion sur la capacité de notre réseau à soutenir le départ en classes de découvertes notamment à travers des parcours de formation (initiale et continue) des enseignant.e.s, des animateurs.rice.s, des parents, et/ou des élu.es des collectivités.

– La pédagogie institutionnelle comme moyen de formation pour traiter de la laïcité et du vivre ensemble : suite aux attentats, les Ceméa sont régulièrement sollicités pour traiter des questions de valeurs de la république et de la laïcité dans leurs différentes actions. Or, les principes fondateurs de notre mouvement ont toujours pris en compte et valorisé le vivre ensemble par une réflexion forte sur l’organisation de la vie collective dans l’ensemble des formations. Comment aujourd’hui (re)faire valoir ces partis pris comme incontournables et comment les mettre au travail avec d’autres ?

– La pédagogie du détour pour la réussite éducative de tous et toutes : les Ceméa agissent dans l’école pour prévenir et lutter contre l’échec scolaire. Ils sont présents dans les ateliers relais, les classes relais, dans des écoles de la 2eme chance, dans l’accompagnement à la scolarité.

Comment travailler avec les équipes éducatives dans la recherche de démarches pédagogiques adaptées ? Comment amener les élèves rencontrant des difficultés à construire leurs apprentissages ?

Quels liens et quelle complémentarité entre les différents acteur.trice.s, les différents espaces ? Quelles pratiques, quelles dynamiques, quelles continuités ?

Autant de questions sur lesquelles nous tenterons d’avancer sur la base de nos expériences.

Les quatre thématiques de réflexion ici proposées comme entrées à la démarche, seront nourries des réflexions transversales suivantes : l’association des publics dans ses différentes composantes (les enfants, leurs parents, mais aussi les publics porteurs d’un handicap, les très jeunes enfants…etc) et la dimension pédagogique de l’agir, particulièrement des outillages pédagogiques (comme le Numérique qui constituera ici une de ces dimensions proposée).

L’activité sera également au coeur des réflexions en s’appuyant sur les pratiques des participant.e.s présent.e.s.

La date butoir pour s’inscrire est fixée au 02 décembre 2016.

Nous vous proposons d’emmener une spécialité de votre région pour un moment convivial.

Ce regroupement est bien évidemment le temps fort de l’année des secteurs École et Animation. Nous vous y attendons nombreux et nombreuses !